Khor Virap

Le monastère de Khor Virap se dresse sur une colline dominée par la majestueuse silhouette tutélaire du mont Ararat, au cœur de l’ancienne Artachat, capitale du royaume d’Arménie du IIe siècle avant notre ère, au IIe siècle après J. C. 

A la fin du IIIe siècle, Grégoire l’Illuminateur fut jeté dans cette «fosse profonde» (khor virap), une sorte de cachot où il resta plusieurs années durant. La fosse devint ensuite un lieu saint. Une simple chapelle fut d’abord bâtie au-dessus du lieu sacré, puis tout un complexe monastique. Au XIIIe siècle, ce fut un centre religieux et culturel très important avec un scriptorium où l’on retrouva plus d’une dizaine de manuscrits aujourd’hui conservés au Maténadaran.

«... Khor-Virap est un lieu émouvant par sa mémoire, mais aussi par son emplacement, à deux pas de la frontière, et comme soumis à l'emprise de l'immense montagne enneigée qui le couvre.»

«Rémy Prin - Parole et Patrimoine»