Aragats

Le mont Aragats est situé dans le haut-plateau arménien, au nord-ouest de l’Arménie et appartient à la chaîne de montagnes du Petit Caucase. Avec 4095 mètres de hauteur, c’est le point culminant de l’Arménie. Autrefois, Aragats était probablement le plus grand volcan du monde qui n’est plus actif depuis la fin du Pléistocène. Il s’élève comme un énorme cône dans le ciel. Quatre sommets forment le cratère volcanique: le sommet est (3650m.), le sommet sud (3879m.), le sommet ouest (4080m.) et le sommet nord (4095m.). Son cratère est d’une profondeur de 400m, son diamètre est de 3km. En raison de sa hauteur, le sommet d’Aragats a toujours une couche de neige non seulement en hiver, mais en été aussi. On peut y découvrir également des lacs d’origine volcanique : Kari Lich (lac de pierres) et le lac Amberd. Kari Lich, le plus grand d’entre eux, est un lac d’eau douce à 3250 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les prairies, pleines de fleurs multicolores, l’air frais où s’élèvent les sommets enneigés, attribuent un charme unique à cet ensemble.

Autour du volcan, vous pouvez observer de nombreuses gravures y compris des peintures rocheuses avec des représentations des animaux ou des figures semblables à des êtres humains dans la vallée de la rivière Kasagh qui ont été préservées depuis les temps anciens. D’après une tradition arménienne, le nom Aragats provient des mots ''Ara'' et ''gah'' qui signifient ''Le trône d’Ara''. Ara était un héros légendaire, connu comme Ara le Beau. Aragats a été mentionné par l’historien médiéval Moïse de Khorène. Dans son livre ''Histoire de l’Arménie'' Khorène déclare que la montagne est nommée en l’honneur d’Aramanyak, le fils de Haïk, le père-fondateur de la nation arménienne. Aramanyak a appelé ses possessions ''le pied d’Aragats''. La région moderne d’Aragatsotn, dominée par la montagne, a été fondée en 1995. Aragats est situé à 40 km au nord-ouest de la capitale arménienne, Erevan. Il existe beaucoup de légendes sur cette montagne. Selon une ancienne légende arménienne, Aragats et le mont Ararat étaient deux sœurs affectueuses qui se sont séparées après une querelle. Actuellement, les deux montagnes sont dans des pays différents, Ararat est sur le territoire actuel de la Turquie.< Une autre légende veut que Grégoire l’Illuminateur qui a converti l’Arménie en christianisme au 4e siècle, ait fait ses prières au sommet de la montagne. La nuit, une icône de lampe s’illumine dans le ciel. Certains pensent que la lampe est là jusqu’aujourd’hui mais seuls les dignes peuvent la voir.

La montagne a joué un grand rôle dans l’histoire et la culture arméniennes. De nombreux poètes arméniens ont dédié des poèmes à cette montagne. Les artistes se sont toujours inspirés d’Aragats. Quelques-unes de ces peintures peuvent être découvertes dans la Galerie nationale de l’Arménie. Beaucoup de monuments historiques et modernes sont situés sur ses pentes. La forteresse médiévale d’Amberd et l’église de Vahramachène du 11e siècle se trouvent sur les pentes d’Aragats à 2300 mètres d’altitude. Amberd est la forteresse la plus grande et la plus préservée en Arménie actuelle. Non loin se trouve l’observatoire de Byurakan fondé en 1946 par Victor Hambardzoumian. Il est situé sur les pentes sud d’Aragats, près du village Byurakan à 1405 mètres d’altitude. L’observatoire a développé l’astrophysique en Arménie au 20e siècle.

Aujourd’hui, Aragats est une destination populaire. Beaucoup de touristes étrangers et locaux grimpent cette montagne. Une magnifique vue s’ouvre depuis le sommet d’Aragats. De là, vous pouvez observer la grande partie du Petit et Grand Caucase. Même la plus haute montagne en Europe, Elbrus (5642) est visible depuis son sommet.