Ardvi

Ardvi est un village dans la région de Lori. C’est l’une des plus belles régions de l’Arménie. Elle est située au nord-est de l’Arménie, sur la frontière avec la Géorgie. Lori est célèbre pour son climat doux : la chaîne de montagnes Lori-Pambak s’étend vers le nord avec des vents froids. Beaucoup de rivières coulent dans la région. Les rivières Pambak, Dzoraguet, Debed et Aghstève passent à travers cette région pittoresque. Elle est riche en lacs et sources minérales. Des arbres à feuilles persistantes et des arbustes poussent dans les vallées de ces rivières. Lori est un pays d’arêtes, de steppes et de ravins profonds. Ici se trouve le col de Pouchkine où en 1828 sur sa route vers Erzroume, Pouchkine a été le témoin du transport du corps d’Alexandre Griboïedov à Tbilissi.

L’histoire de cette région est très fascinante vu qu’elle a laissé un riche héritage culturel pendant des siècles. Aux 10e et 11e siècles l’Etat indépendant arménien du Royaume de Lori a été fondé. Une partie de la région était l’héritage de la dynastie des Zakarian. Les monastères de Haghpat et Sanahine datant du 10e siècle, avaient les caractéristiques de l’architecture byzantine. Ils sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. La région a été gravement endommagée lors du tremblement de terre en 1998.

Comme tous les villages en Lori, Ardvi aussi est entouré par des forêts et des champs de fleurs multicolores. Là, vous pouvez remarquer de petites maisons avec des toits de tuiles. Le village était autrefois appelé Melikagyugh ou Melikaqyand.

La plupart des ancêtres d’Ardvi sont venus de Kars et d’autres parties de l’Arménie occidentale. Les villageois s’occupent principalement de l’agriculture, de l’élevage et de l’horticulture. Ardvi a également une perspective touristique qui se rapporte aux monuments historiques et culturels du village et à la nature charmante.

Le complexe monastique de Saint-Hovhannes ou Srbanes (8e-17e siècles), connu comme Hovhan Odznetsi se trouve dans ce village. Le complexe est composé de deux églises et d’un clocher. Aux environs on peut trouver des khatchkars (pierres en croix), un temple ancien et les ruines de différents bâtiments. Hovhannes Odznetsi, le 34e Catholicos arménien, est enterré ici : il a été un grand théologien, juriste, auteur de nombreuses œuvres théologiques (y compris le Code des lois, la première collection des lois de l’église arménienne) et des chants religieux. Chaque année, le 17 avril, l’église apostolique arménienne organise un pèlerinage à Ardvi, le lieu de naissance de Hovhannes Odznetsi pour commémorer son souvenir et visiter le monastère de Saint-Hovhannes où se trouvent les reliques du fameux philosophe. Ici se trouve aussi le célèbre ''nombril de serpent'', une source d’eau potable qui a l’air d’un serpent. Le nom de cette source se rapporte à une légende ancienne et chaque autochtone peut vous la raconter : une femme voit un grand serpent et appelle au secours. Hovhannes Odznetsi y envoie ses étudiants mais ils ne rentrent pas. Puis, il va lui-même, bat le serpent avec sa canne et dit : ''Que de l’eau curative jaillisse de ton nombril et tu deviennes une pierre''. L’Institut géologique confirme également que l’eau du nombril du serpent contient actuellement de l’or et de l’argent. Qui a bu de cette eau, reviendra absolument à Ardvi. Le monastère a servi du lieu de tournage du film ''La couleur de la grenade'' (1968) du célèbre réalisateur arménien Sergueï Paradjanov.

Entouré de montagnes, le village est complètement couvert d’herbes. Le village attire toujours les gens par son charme magnétique. Les touristes en reviennent pleins de belles impressions et de mémoires. Vous pouvez passer un bon temps avec les locaux.