Cascade de Shaki

Sur le haut plateau arménien, près de la ville de Sisian, au milieu d’une végétation inhabituelle, se trouve la plus haute cascade de l’Arménie: Shaki. L’eau se jette d’une hauteur d’environ 40 mètres. La cascade est surtout impressionnante par sa largeur. Elle offre un magnifique spectacle naturel. La fascinante cascade de Shaki se trouve dans la gorge de Vorotan dans la région de Syunik. Cette région est située dans la partie sud de l’Arménie et est la plus grande et la plus pittoresque en Arménie. Elle "est ornée" de paysages merveilleux créés par la chaîne de montagnes de Zangezur. Syunik est remarquable par sa grande dénivellation. Le point culminant est la montagne de Kaputjugh (3906m) et le plus bas est la profondeur de la gorge de Meghri (375m).

Cette région tire son nom de la région historique de Syunik qui était la plus vaste de la Grande Arménie. Le célèbre monastère de Tatev et le plus long téléphérique direct du monde se trouvent ici faisant de cette région un rêve touristique et une destination populaire en Arménie. Les plus grandes villes sont Kapan, Goris, Sisian et Meghri. Kapan est la capitale régionale. C’est une ville minière avec une belle architecture datant du 10e siècle. La ville de Goris est belle et intéressante. Syunik offre à ses visiteurs une délicieuse cuisine arménienne. Sisian est connu pour son fromage. Les fouilles effectuées dans la région où la cascade a été créée ont montré que le développement humain avait connu une vitesse sans précédent. Par ailleurs, le territoire de la cascade est une sorte de réserve archéologique où se trouvent plus d’une douzaine d’anciennes grottes. La région autour de la cascade de Shaki est un unique entrepôt architectural. Beaucoup de grottes anciennes ont été explorées ici et même la communauté scientifique internationale veut les transformer en réserve. Les grottes relativement profondes, les pentes raides, les eaux froides et bruyantes font de Shaki une cascade remarquablement belle dont l’apparence majestueuse est admirée par le peuple ancien. Cette grande quantité d’eau remplit l’atmosphère d’une fraîcheur étonnante. Les découvertes dans la région comprennent des restes de cendres qui remontent à l’âge de pierre. Il existe plusieurs légendes intéressantes associées à la cascade de Shaki. Selon la première légende, une fille nommée Shaki a fasciné un conquérant par sa beauté. Il lui a ordonné de se présenter. La fille ne voulait pas et s’est jettée d’un haut rocher. On croit que quand elle est tombée, sa longue robe s’est ouverte et a formé la cascade. On a appelé la cascade en l’honneur de cette fille. D’après la deuxième légende, 93 vierges de la région de Gegharkunik ont été enlevées et envoyées au conquérant qui avait son camp à Mughan. Quand les vierges sont arrivées au camp, elles ont demandé au conquérant la permission de se baigner dans la rivière comme elles voulaient se présenter propres au conquérant. Les vierges ont obtenu la permission. Les filles se sont déshabillées et ont disparu dans la rivière. Parmi les 93 vierges, Shaki aux yeux bleus a essayé de s’enfuir. Le conquérant pouvait les rattraper mais, en ce moment, un rocher s’est élevé dans la rivière et l’eau qui en tombait protégeait les filles. C’est ainsi que la cascade et le village autour ont été nommés d’après cette fille, Shaki. La cascade de Shaki est l’un des plus beaux endroits de l’Arménie et attire de plus en plus de visiteurs.