Gndevank

Sur la rive du fleuve Arpa, s’étend le monastère de Gndevank. Il est situé dans un petit village de Gndevas, dans la région de Vayots Dzor. Du côté du village, on ne peut pas atteindre le monastère. Gndevank est un endroit très calme où vous ne pouvez pas rencontrer beaucoup de monde. Le noyau du monastère a été restauré, les autres parties ont été bien préservées. La route menant à Gndevank traverse la vallée des gros orgues. De nombreux grands orgues basaltiques s'étendent sur plusieurs kilomètres le long de la falaise qui surplombe la rivière Arpa. A environ 3 kilomètres de l'église se trouve le rocher appelé "Vardan Mamikonian". Près de l'église, il y a une source d’eau et des tables de pique-nique.

Le monastère a été construit en 936 par la princesse Sophia de Syunik. Ainsi elle explique le but de la construction du monastère: "Vayots Dzor était un anneau sans pierre précieuse, j'ai construit ce monastère comme le joyau de l'anneau." Le gavit et le narthex ont été construits en 999. Pendant les années suivantes, sous la direction de l'abbé Petros le monastère a été entouré d’une clôture. Une légende sur la construction du monastère raconte qu’un jeune prince voulait prendre pour épouse la fille du prince Smbat, Sophia. Sophia a répondu en disant qu'elle l'épouserait seulement dans le cas où il gagnerait une compétition. Le prince devrait construire un canal pendant 40 jours commençant de la rivière de Vorotan jusqu’à Vayots Dzor. Pendant cette même période, Sophia devrait construire le monastère de Gndevank. Le 39e jour, le prince a reçu une lettre avertissant que Sophia avait presque terminé la construction du monastère. Après avoir pris la nouvelle, le père du prince a proposé une idée astucieuse. Il a proposé d’accrocher une toile blanche comme une partie finale du canal. Quand il y avait du vent, il donnait l’impression de l'eau coulante. Sophia n'avait plus de moyen pour achever la construction du monastère, c’est pourquoi elle vend ses boucles d'oreilles (gind: boucles d’oreilles, en arménien). Parallèlement, elle reçoit une lettre avertissant que le prince avait déjà terminé la construction du canal. Sophia jette un coup d’œil par la fenêtre et remarque le canal déjà prêt. Déçue, elle monte dans la coupole du monastère et se jette dans l'abîme. Le monastère s'appelle Gndevank car il a été construit avec l'argent procuré de la vente des boucles d'oreilles de Sophia. Gndevank a été endommagé lors du tremblement de terre, ensuite rénové en 1965 et en 1969. Une rénovation supplémentaire a été effectuée en 2013. En 1875, plusieurs objets religieux ont été trouvés dans une pièce secrète de l'église. Vers la gorge, un mur de forteresse d'un mètre de hauteur est conservé. Tout au long de ce mur se trouvent des restes de moines, des tours de guet et des salles d’armes à visiter. Le complexe comprend l’église de Stéphane, qui est la construction la plus importante. L'église a été construite en 936 sous forme d'un dôme croisé de quatre absides avec un tambour rond. L’église comprend quatre autels. Le Gavit ajouté à la partie occidentale de l'église les années suivantes, a la forme d'un tonneau. Il est cambré et ressemble à un tunnel menant à l'église. L'abbé Christophe a construit la salle voûtée avec deux chambres. Sargis, son successeur, a ordonné la construction d'un canal de la rivière Vararakn afin de fournir de l'eau à l'église, qui fonctionne jusque'aujourd’hui. Des logements monastiques ont été construits sur les côtés sud et ouest du mur. L’une des peintures murales remarquables de l'église est la Sainte Marie sur le mur nord, considéré comme un chef-d'œuvre de la fin du Moyen Age en Arménie. Les pendentifs sont sculptés avec des images des évangélistes. Les pierres tombales qui entourent l'église présentent des sculptures intéressantes, comme un bouquetin qui chasse un faucon et un sanglier. On peut également rencontrer des khatchkars (croix de pierres). Le monastère et son environnement sont très attrayants, c’est une destination touristique très visitée en Arménie.