Horomayr

Le monastère de Horomayr est situé dans la région septentrionale de Lori, à environ 1 km au sud du village d’Odzun. C’est au 7e siècle, que ce monastère a été mentionné pour la première fois. Il représente un complexe architectural médiéval.

Le monastère se trouve dans la vallée de Débed à 810 m. d'altitude. Depuis le monastère s'ouvre une vue d'une beauté indescriptible. Malheureusement, aujourd'hui le monastère est abandonné, il est détruit et couvert de végétation.

Le monastère a deux parties, supérieure et inférieure, qui sont situées sur la rivière Débed. Près du monastère, il y a des grottes du 1er au 8e siècle. Les moines vivaient dans ces caves. Selon la croyance populaire, le monastère est construit sur ce terrain.

En haut se trouvait le complexe monastique composé de deux églises dont le gavit intermédiaire était utilisé pour les funérailles. Le clocher se dresse également entre les deux églises, comme dans de nombreuses églises arméniennes, et à côté d'un cimetière. L'église, située au sud, est construite en pierre de basalte en 1206. L'architecte de cette église était Grégoire de Karagorts, dont le patron était l'abbé Samuel. C'est une église à une nef avec une salle, une voûte et un toit en pente. L'église a un couloir dans le nord. Sur les murs est, ouest et sud, il y a de grandes fenêtres. Les murs sont joliment décorés d'ornements, de bas-reliefs de colombes, etc.

Le gavit sert de hall pour les deux églises. Le hall d'entrée est construit avec un plan carré de felsite jaune et a une longueur de 4,35 m. et une largeur de 4,1 m. La voûte a des arches croisées. L'entrée se trouve à l'ouest. Les deux églises sont reliées à gavit. Le gavit n'a pas de fenêtre. Le mur oriental est décoré de trois reliefs cruciformes. Ces ornements sont typiques du 13e siècle. Comme dans de nombreuses églises arméniennes, ici il y a également de nombreuses sépultures, avec des pierres tombales et des pierres de croix (khatchkars). Le gavit et l'église septentrionale datent probablement du 13e siècle. L'église méridionale est plus ancienne.

Le gavit se trouve au nord de l'église septentrionale qui ressemble à l'église méridionale ayant le même style. L'église a une entrée au sud. Les murs orientaux et occidentaux ont des fenêtres.

Au nord et à l'ouest du monastère se trouve un cimetière, mais sans croix. L'église principale est construite en pierre de basalte en 1187 par les princes Zakaré et Ivané. Elle est située sur la rive gauche de la rivière de Debet. L'église principale a également une entrée décorée des reliefs de Marie et de l'enfant Jésus.

Le monastère s'appelle Sourb Nchane (Saint-Signe). Il a un clocher qui a été construit en 1290. L'église principale a également une chapelle datant de 1201. Non loin du monastère, il y a toujours un clocher au nord depuis 1301. Le clocher a une forme carrée. En 1216, on a construit une chapelle appelée Sօurb Arakyal (Saint-Apôtre) dont les ruines restent jusqu'à nos jours. A proximité se trouve un cimetière avec des pierres de croix (khatchkar).

Grâce à son emplacement, le monastère est une destination idéale pour les randonneurs, car ce n'est pas chacun qui est capable d'y atteindre. Mais pour ceux qui ont de la chance, recevront comme cadeau cette vue à couper le souffle, imposante et pittoresque.