Khndzoresk

Khndzoresk est un village-grotte et une communauté rurale qui était habité jusqu’au milieu du 20e siècle. Il est situé dans les montagnes de Syunik, au sud de l’Arménie. Dans les étranges piliers de grès, les habitants ont créé des logements pour les humains et les animaux. Plus vous regardez de près, plus vous pouvez voir des fenêtres et des entrées. Les petites servaient d’espace de stockage, les grandes étaient des appartements, des lieux de travail et des églises. Aujourd’hui, les grottes sont principalement vides ; toutefois, les villageois viennent dans leur ancien village pour allumer des bougies, pour conserver les produits dans les grottes. Quelques-unes des grottes sont habitées maintenant par les personnes âgées qui ne peuvent pas ou ne veulent pas s’habituer à la vie moderne. Le village se trouve sur le côté droit de l’autoroute Goris-Stepanakert, sur les pentes abruptes de Khor Dzor (ravin profond) d’où vient le nom ‘’Khndzoresk’’. Traversant le pont à l’entrée de la ville, vous continuez à la direction des villes Latchin et Stepanakert. Le nouveau Khndzoresk, qui est aujourd’hui un territoire habité, a été construit dans les années 1950.

Environ 90% de la population travaille dans le domaine de l’agriculture (élevage et horticulture). Il y a une petite entreprise de transformation du lait. La municipalité a de nombreux institutions administratives et publiques telles que le conseil municipal, une école secondaire, une école musicale, une maternelle, une librairie, un musée, un club culturel. Le climat y est chaud, relativement humide avec des hivers doux. La précipitation annuelle est de 450-700 mm. A la fin du 19e siècle, le vieux Khndzoresk était le plus grand village en Arménie orientale. Le village est célèbre pour ses nombreuses batailles défensives indescriptibles. Presque tout le monde a participé dans ces luttes indépendamment du genre et de l’âge. Pendant les invasions, le peuple s’est déplacé dans les grottes plus sûres, creusées dans des falaises raides. Le village a eu une grande contribution lors du mouvement de la libération de Davit Bek. En 1735, Abraham de Crète y a voyagé et dans son œuvre "Histoire" il a écrit sur ce village. Dans les années 1980, un autre village se développe à 7 km de Khndzoresk en raison des changements de taille et des troubles politiques. Ce village qui est considérablement plus petit que Kndzoresk s’appelle Nerkin Khndzoresk. Khndzoresk est bien connu pour sa gorge pittoresque avec des formations rocheuses et ses anciennes grottes. Au pied de la gorge se trouve l’église de Sainte-Hripsimé du 17e siècle. Le tombeau de Mkhitar Sparapet (un héros national) se trouve aussi à proximité. Les deux rives de la gorge sont interconnectées par un long pont construit en 2012. La longueur du pont est 160m, la hauteur est 63m. Il relie les deux parties du village, les soi-disant vieux et nouveau Khndzoresk. Une chose étonnante sur le pont est qu’il a été construit par les habitants du village avec leurs propres mains et aucune machine n’a été utilisée pour sa construction et même pour la transportation des matériaux ils ont utilisé des chevaux. L’objectif était peut-être de préserver l’héritage naturel et historique de leur village natal. L’initiative de la construction du pont appartient à un entrepreneur local. A son avis, il souhaitait que le pont soit un moyen pour les jeunes de retourner à leurs racines. Selon les opinions des locaux, le pont peut retenir 700 personnes en même temps. Le village est un endroit idéal pour les touristes qui veulent prendre connaissance de l’histoire du pays et jouir de la belle nature à couper le souffle de ces locaux en voyageant en Arménie.