Khor Virap

Le monastère de Khor Virap a été construit à Artachat et n’a jamais été moins populaire que la ville même d’Artachat. Il devient même plus populaire en raison de la vie et des activités de Grégoire l’Illuminateur, le premier Catholicos de tous les Arméniens. L’histoire de ses souffrances et de sa captivité à Khor Virap coïncide avec l’époque quand le christianisme a été adopté en tant que religion d’Etat en Arménie. Après avoir arrivés au pouvoir en Perse au 3e siècle, les Sassanides assassinent les membres de l’empire parthe et viennent en Arménie où ils rencontrent la ferme résistance du roi Khosrov le Grand qui était originaire de la branche arménienne de la dynastie des Arsacides. Selon les témoignages historiques, le roi Khosrov a été assassiné par le prince Anak qui était le parent éloigné de Khosrov et était envoyé par les Sassanides. Pendant l’évasion, Anak et ses frères se sont noyés dans la rivière Araks et sa famille a été tuée. Les deux fils d’Anak dont l’un s’appelait Grigor (Grégoire l’Illuminateur) est resté vivant et a été emmené en Césarée.

Le fils unique de Khosrov, Tiridate grandit dans l’empire romain. En 287, à l’âge adulte, il retourne en Arménie et expulse de l’Arménie les Sassanides à l’aide des troupes romaines et arméniennes. Pendant ces années Grigor qui a reçu une éducation chrétienne en Césarée vient servir et prêcher le christianisme en Arménie. D’après les historiens arméniens, Tiridate commande à Grigor de mettre une couronne sur la statue de la déesse Anahit lors d’un rituel païen ce qu’il refuse. Cela provoque la colère de Tiridate qui apprend aussi que Grigor est le fils d’Anak et ordonne de le jeter dans une fosse profonde pleine de serpents, de scorpions et d’autres insectes venimeux. Au 3e siècle, un groupe de 300 pucelles chrétiennes dirigé par la pucelle Gayane habitaient à Rome. Pendant le règne de Diokghetianos (empereur Dioclétien) les pucelles étaient persécutées. Elles se sont enfuies en Arménie afin d’éviter la persécution. Séduit par la beauté de Gayane, l’une des pucelles, Tiridate veut la marier. La pucelle refuse et Tiridate devient furieux et ordonne de tuer toutes les pucelles. Plus tard, Tiridate devient fou. La sœur du roi, Khosrovadoukht, a fait le même rêve plusieurs fois la prévenant qu’il pourra être guéri seulement par Grigor qui était emprisonné dans la fosse. Des princes ont été envoyés à Artachat pour voir si Grigor était vivant bien qu’il semble absolument incroyable qu’il soit resté en vie après l’emprisonnement de 13 ans. A leur grande surprise, il était vivant et ils l’ont emmené à la capitale Vagharshapat où il accorde l’absolution au roi Tiridate. Etant guéri de cette maladie, Tiridate adopte le christianisme. Après 3 siècles et demi, au 7e siècle, une église a été construite sur le lieu où Tiridate le Grand et Grégoire l’Illuminateur se sont rencontrés. L’église a été nommée Saint-Grégoire, connu également comme Zvartnots. Au-dessus du lieu saint, une simple chapelle et plus tard un monastère ont été construits. Au 13e siècle, il était un centre religieux et culturel important. Le monastère possédait un scriptorium avec plus de 10 manuscrits préservés de nos jours au musée de manuscrits de Matenadaran. Le monastère se compose des églises Sainte-Astvatsatsin (Notre-Dame), Saint-Gevorg et Khor Virap. La profondeur de la fosse atteint 6 mètres. Et on croit que Grégoire l’Illuminateur soit resté vivant à l’aide d’une femme qui lui donnait de l’eau et du pain quotidien en cachette à travers d’un petit trou. D'ici, le mont Ararat semble si près qu’on a l’impression de pouvoir le toucher ! Il s’élève majestueusement derrière le monastère de Khor Virap.