Lori Berd

La forteresse médiévale de Lori-Berd se trouve au nord de l'Arménie, sur la rive droite de la rivière de Dzoraget, dans la région de Lori. Actuellement, seules quelques ruines de la forteresse sont préservées et appartiennent à la Réserve Naturelle Historique avec une belle nature autour. La région est située au nord du pays et a une frontière avec la Géorgie. Vanadzor est le centre régional et la plus grande ville. Les autres villes importantes sont Stepanavan, Alaverdi et Spitak. Les monastères de Haghpat et de Sanahin se trouvent ici et sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le tremblement de terre de 1988 a gravement endommagé la région.

Le monastère a été construit par le roi David Anhoghin (989 - 1048). Pendant la période du 10ème au 12ème siècle, c'était le centre de l'empire de Tashir-Dzoraget. Auparavant, Lori-Berd était situé sur un territoire entouré de profondes gorges des rivières de Miskhan et de Dzoraget. La forteresse a été fondée au 10ème siècle, son acropole occupe une superficie de 9 ha et était entourée de puissants murs de défense d'environ 200 m de longueur. Le long des murs il y avait des barrières remplies d'eau. Les portes de la citadelle se trouvaient dans la partie nord-est de la forteresse. Situé sur la route commerciale du nord, Lori était un grand centre culturel et commercial en Arménie médiévale.

Le premier bâtiment est une salle de bains avec deux baignoires où vous découvrirez les traces de tuyaux installés dans les murs. Au milieu de la forteresse se trouve un bâtiment rectangulaire avec six dômes carrés à colonnes. Le bâtiment contient des pierres tombales médiévales. L'entrée est décorée de deux khachkars (croix en pierre). Les murs extérieurs montrent plusieurs étapes de construction. La forteresse est restée sous l’occupation des musulmans jusqu'au 18ème siècle. Ce bâtiment a une niche sur la façade sud vers la direction de la Mecque, ce qui laisse à penser qu'il remonte à cette époque, bien qu'il puisse y avoir une église plus ancienne. Construite sur le côté nord, elle ressemble à une maison habitée avec une cheminée. C’est la patrie des rougequeues lors de la période de leur reproduction. Dans les bâtiments situés du côté de la gorge de Dzoraget, il y a des traces des tuyaux qui témoignent de l’existence des toilettes ou des latrines.

Au 18ème siècle, Lori a perdu sa valeur militaire et est devenu une simple forteresse. Elle a été peuplée par les émigrants qui étaient obliges de quitter leurs maisons. Un village du même nom a été également fondé.

Les ruines de Lori s'étendent sur 35 ha et sont situées sur un plateau à 1490 m d'altitude. Les gorges profondes de cette région rendaient imprenable la forteresse de Lori Berd. Au côté relativement plus attaquable, au nord-ouest, un énorme mur de 214 m de longueur a été construit, qui avait des tours rondes et carrées successives. Ici, la seule entrée de la forteresse se trouvait au coin. Dans certaines parties, le mur était de 20 m. de largeur et 25 m. de hauteur. Les remparts s’étendent sur 500 m. au nord-ouest du mur de la forteresse.

Les princes Kyourikian, plus tard les princes Zakarian et leurs descendants ont construit des palais, des églises, des bains publics, des ponts et des khachkars à Lori.

Au cours des fouilles, de divers outils, armes, bijoux, vases en argile, verre et pierre ont été trouvés sur ce territoire. Cela montre que l’artisanat était bien développé à Lori.

Les environs de la forteresse de Lori Berd sont très beaux. La nature de la région de Lori est belle et fascinante à couper le souffle. C'est pourquoi, Lori Berd qui est l’un des endroits importants et incontournables de l’Arménie, attire de plus en plus de touristes.