Noravank

Le monastère de Noravank est un beau monastère dans la région de Vayots Dzor, en Arménie. Il se trouve dans les gorges de la rivière Amaghou. Vous pouvez visiter la capitale régionale de Vayots Dzor, Eghegnadzor. Noravank est l’une des principales destinations touristiques en Arménie. La région de Vayots Dzor abrite de nombreux monuments antiques et attractions touristiques de l’Arménie, notamment un complexe de grottes et le domaine viticole d’Areni, le monastère de Tanahat du 8e siècle, la forteresse de Smbataberd datant du 10e siècle et bien d’autres. Ici se trouve également la ville thermale de Djermuk.

Noravank est célèbre pour sa belle architecture, son histoire et les paysages qui l’entourent. Ici il y a un rempart qui protège les alentours du monastère. Au complexe monastique appartiennent deux églises, un Gavit (un type de narthex), l’entrée de l’église et une chapelle. Dans le complexe il y a beaucoup de khatchkars (pierres en croix).

L’église principale est l’église Sainte-Mère-de-Dieu. La construction de cette église a été financée par le prince Butel Orbelian, c’est pourquoi elle est appelée Burtelashen. C’est la partie la plus dispendieuse du complexe monastique. Il y a beaucoup de décorations. Vous pouvez admirer le chef-d’œuvre de l’architecte talentueux, du sculpteur et du peintre miniaturiste Momik.

Le deuxième étage du bâtiment est à moitié souterrain. On peut monter au deuxième étage par des marches étroites en pierre qui se trouvent en face de l’église. Ces escaliers ont la forme d’une croix à l’intérieur et à l’extérieur aussi.

L’église Surb Karapet (Saint-Jean-le-Précurseur) est la plus ancienne église du complexe. Elle a été gravement endommagée par un tremblement de terre.

Le prince Liparit Orbelian a fait construire le temple principal du monastère. Les décorations du temple sont très belles et réalisées magistralement.

Dans l’église vous pouvez visiter des niches profondes et des pierres en croix. Le plafond est décoré d’ornements rouges. Cette couleur rouge s’appelle Vordan Karmir. C’est une couleur typiquement arménienne.

Le prince Smbat Orbelian est enterré dans la chapelle Surb Grigor (Saint-Grégoire). La tombe a été ajoutée plus tard à la partie nord du temple principal par l’architecte Siranes. Il y a des khatchkars aux environs. Des colombes sont sculptées sur les murs de cet ancien temple. Dans la partie sud du complexe se trouvent des khatchkars sculptés aux ornements intéressants. L’ensemble monastique est un chef-d’œuvre de Momik et de ses élèves. C’est un exemple de l’architecture médiévale arménienne. Les œuvres de Momik étaient déjà bien connues et révolutionnaires à son époque. Il a fait le mélange du style traditionnel arménien et du style du Moyen-Orient.

Des montagnes et des rochers rouges s’élèvent derrière le monastère. L’environnement du monastère est d’une beauté à couper le souffle et lui attribuent une attraction particulière.

La construction de la grande partie du complexe a été financée et construite par la famille Orbelian et les princes de Syunik au 13e siècle. Le monastère de Noravank a été la résidence de ces princes. Il se trouvait dans la région historique de Syunik de la Grande Arménie et était son centre religieux. Noravank était un centre politique et culturel important de l’Arménie médiévale. Beaucoup de parties du complexe du monastère ont été détruites au 19e siècle à cause d’un tremblement de terre.

Au cours de l’ère soviétique, de divers travaux de reconstruction et des fouilles archéologiques ont été effectués. Plus tard, le complexe a été rénové. En 2001, le monastère a été restauré.

Cette construction intéressante et unique en son genre est un lieu apprécié des locaux et des étrangers en Arménie.