Lac Parz

L’une des importantes destinations touristiques de l’Arménie est ‘‘cachée‘‘ avec précaution à Dilidjan, comme un diamant non poli, entouré de cristaux naturels et dont la combinaison crée une image intemporelle. Les Arméniens ont certainement deviné qu’il s’agit du lac Parz (lac clair). Le lac Parz se trouve dans le parc national de Dilidjan, au nord de la ville de Dilidjan, à une altitude de 1400 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le lac couvre une superficie de 2 hectares et sa profondeur atteint à 5-10 mètres, il a une longueur de 385 mètres et une largeur de 85 mètres. Bien que le lac soit petit, il offre beaucoup d’activités à chacun de ses visiteurs comme par exemple la moto à quatre roues, les bateaux, l’artisanat, la pêche et le camping.

On dit que ce qu’un poète veut, ce sont des montagnes, ce qu’un touriste veut après une journée de voyage, c’est sans doute un dîner complet. Il existe un restaurant de qualité au bord du lac qui offre des plats de la délicieuse cuisine arménienne. Les chaises et les tables en bois éveillent chez chaque visiteur le sentiment d’un dîner "naturel", accompagné des sons doux de l’eau du lac. Par son apparence et son décor modestes, le restaurant ressemble à une maison de campagne typiquement arménienne. En général, l’été est la meilleure saison de visiter les lacs et les étendues d’eau similaires quand la température est élevée, quand le soleil est haut dans le ciel et quand les visiteurs peuvent pleinement profiter de leurs activités. C’est sans doute juste, mais même ces convictions peuvent être ébranlées comme chaque touriste a ses propres préférences. Pour le lac Parz, ces "convictions" peuvent être remises en question et rejetées à cause d’un problème très important: son emplacement. Nous avons déjà noté que le lac se trouve dans la ville de Dilidjan, entouré d’une forêt: cela suffit à le rendre beau en toute saison mais avec quelques restrictions d’activités, bien sûr. Ce n’est pas nécessaire de décrire le lac en été quand il apparaît dans toute sa splendeur, particulièrement avec les cygnes qui nagent sur les eaux claires du lac, il faut expliquer à quoi ressemble le lac pendant les autres saisons de l’année. On dit que l’automne a une magie inexplicable et chacun l’interprète a sa manière. Tous les arbres en costumes jaunes et rouges et le lac pas encore gelé ressemblent à la nature la plus impressionnante peinte par un artiste talentueux. En hiver, la forêt est recouverte de neige faisant du lac l’un des endroits les plus calmes de la planète où le silence du lac et le silence de la nature environnante assurent une tranquillité et une sérénité tellement espérées. Au printemps, quand le soleil est relativement chaud, vous pouvez vous promener autour du lac, explorer la région et prendre de superbes photos. Jusqu’à présent, il n’y a personne qui se limite à la seule visite du lac comme il existe à proximité un certain nombre de monuments historiques et des lieux saints qui méritent d’être visités dans la terre biblique de l’Arménie. Si vous aimez les chevaux, vous pouvez également y accéder à cheval. Non loin du lac se trouvent les célèbres monastères de Haghartsine, Gochavank, Djukhtak et Matosavank. Le lac est à visiter absolument si vous êtes un amateur de la nature et appréciez beaucoup le calme et la détente.