Stepanakert

Stepanakert est la capitale du Haut-Karabakh (Artsakh). La ville est située dans une petite plaine, dans la partie est de la chaîne de montagnes d’Artsakh et sur les rives pittoresques de la rivière Kankar.

Entourée de forêts, la ville est un labyrinthe des rues sinueuses bordées d’arbres et de petits parcs.

Au Moyen Age, le nom de cette ville était Vararakn, plus tard elle a été nommée d’après Stepan Chahoumian, un bolchevik arménien. En 1923, Stepanakert devient la capitale d’Artsakh.

La principale attraction touristique de Stepanakert est située en périphérie, au côté ouest de la route qui mène au nord. Il s’agit du monument populaire ''Nous sommes des montagnes'', appelé également ''Mamie et papi'' (''Tatik u papik'' en arménien). Ce monument de Sargis Baghdassarian est considéré le symbole de l’identité d’Artsakh. Le monument est construit en tuf volcanique et montre un vieil homme et une femme sculptés dans la roche et représentant les montagnards d’Artsakh. Il a été construit en 1967.

Stepanakert abrite également le musée national d’Artsakh qui possède une collection remarquable d’artefacts anciens et de manuscrits médiévaux.

Sur la place de la Renaissance se trouve le palais présidentiel immédiatement reconnaissable. A l’extérieur, les hampes portent les drapeaux d’Arménie ainsi que d’Artsakh. Le bâtiment a plusieurs marches devant lesquelles se trouve un jardin verdoyant. Dans cette rue se trouve aussi le siège de la Collection nationale.

Au centre de Stepanakert se trouve un boulevard, connu sous le nom ''Azatamartikneri''. C’est la rue principale de la ville où vous pouvez trouver les meilleurs magasins, des bureaux, des bars et des restaurants.

Le marché local est l’une des destinations préférées à Stepanakert. Il existe toutes sortes de produits : des appareils électriques aux aliments et boissons. Les vendeurs du marché sont très aimables.

Stepanakert possède également un stade de football national. L’équipe locale ''Lernayin Artsakh FC'' joue ses matchs à domicile dans ce stade.

La ville a 3 musées principaux où vous pouvez faire connaissance de l’histoire du pays. Le musée des soldats tombés au combat est un musée de la guerre avec des monuments et des dédicaces aux soldats locaux qui ont lutté et sont morts pendant la guerre du Karabakh.

Le musée le plus proche est le musée d’histoire où sont exposés des objets d’art et d’artisanat ainsi que de l’histoire de la guerre. Le musée possède de nombreuses reliques et outils de la guerre du Karabakh.

Le troisième est le musée des soldats disparus qui raconte à ses visiteurs quelle influence a eu la guerre sur la région. Beaucoup de soldats sont disparus. Ils ont été tués ou se sont échappés et enfuis vers un pays étranger.

L’un des lieux de visite les plus connus est l’église de Saint-Jacques ayant une belle architecture.

La ville était sous le contrôle de l’Union soviétique et il y a des souvenirs de cette époque. Il existe également un grand obélisque et un mémorial en l’honneur de ceux qui ont combattu et sont morts pendant la Seconde Guerre mondiale.

Stepanakert est définitivement une ville pour les amateurs d’architecture. La principale université de la ville est située dans la rue principale, l’avenue ''Azatamartikneri'' et compte 3000 étudiants. L’entrée principale est impressionnante avec des marches symétriques et un boulevard qui y mène.

Pour les étrangers, il existe un magasin dans la rue Azatamartikneri où vous pouvez acheter des drapeaux, des cartes postales, des aimants, des timbres ainsi que de la bière locale.

Stepanakert est un lieu de visite avec une belle architecture. Les nombreux paysages montagneux de la région lui attribuent une atmosphère agréable et la rendent encore plus attrayante.