Tanahat

Tanahat est un centre religieux et culturel médiéval situé au sud-est de l'Arménie à 7 km du village de Vernachène. Il est situé dans la partie sud-est de la région de Vayots Dzor. Vayots Dzor est la région la moins peuplée du pays. Le centre régional est Yeghegnadzor: la plus grande ville de la région.

La région abrite nombreux sites historiques et attractions touristiques, notamment le complexe de grottes Areni-1 et le vignoble chalcolithique Areni-1, la forteresse de Smbataberd du 10e siècle et le monastère de Noravank du 13e siècle. Dans cette région se trouve également la ville thermale de Djermouk.

Les habitants de la région sont principalement conservateurs. Ils célèbrent les fêtes religieuses et traditionnelles y compris Trndez et Vardavar. L’une des fêtes importantes est celle des récoltes, célébrée chaque année le deuxième dimanche d'octobre dans la ville de Yeghegnadzor. Les habitants de tous les villages participent au défilé avec des voitures ornées de fleurs et apportent leurs propres fruits, typiques de leur région. Des représentations théâtrales et des concerts sont organisés dans les cadres de la fête.

Une autre fête populaire dans la région est celle du vin, célébrée tous les ans en octobre dans le village d’Areni.

Le lavache et le gata traditionnels arméniens sont cuits dans les tandoors dans les villages de Vayots Dzor. Les plats locaux comprennent le bandjar acide, le kyallagloche, le chorva bien sur accompagné du ghavourma, etc.

Yeghegnadzor est le centre culturel de la région. Elle possède une maison de la culture, une bibliothèque publique et un musée archéologique. Le parc public de la ville abrite une pierre de dragon du 2ème millénaire av. J.-C.

Le patrimoine culturel et la beauté naturelle de la région attirent des voyageurs et des visiteurs locaux, surtout en été.

Le monastère de Tanahat est riche en inscriptions et sculptures. L'église présente une composition de motifs rectangulaires arqués de l'extérieur et de l'intérieur en forme de croix, avec des couloirs de tous les côtés.

Sur le mur sud il existe une sculpture symboliquement aigle de Prochian représentant un agneau avec des griffes. Au nord se trouve une chapelle construite au 13e siècle. Les scènes de chasse sont bien notables. L’église principale du monastère Surb Stépanosse (Saint-Étienne), a été construite entre 1273 et 1279 sous le patronage de la famille Prochian. L'église a un intérieur cruciforme avec des extensions sur les quatre coins. Ceux qui flanquent l'autel principal à l'est ont deux étages. L'extérieur est rectangulaire avec un tambour à 12 facettes et un dôme avec un toit de tente. L'emblème de Prochian comprenant un aigle tenant un agneau dans ses griffes, est gravé sur le mur sud de l'église.

L'église à nef unique du 13e siècle, Surb Nchane (Signe Sacré) jouxte le monument du nord et présente un bas-relief expressif gravé sur le linteau au-dessus de l'entrée principale représentant une scène de chasse remarquable. En 1970, à la suite des fouilles une église à une nef avec deux dépendances au sud-ouest du monastère, plusieurs bâtiments séculaires et de nombreuses pierres tombales des 13e et 14e siècles ont été découverts. Un Gavit avec un plan carré à l'ouest de l'église a également été retrouvé.

Certains scientifiques pensent que le monastère abritait l’Université de Gladzor (fondée en 1282), la plus célèbre institution éducative de l’époque en Arménie médiévale, où l’on enseignait les sciences, les mathématiques, la théologie, la géométrie, l’astronomie, la chronologie, la miniature et autres. D'autres insistent que l’existence de l'université Gladzor ne correspond pas à la réalité.

Parmi les étudiants médiévaux célèbres de l'université figuraient l'historien Stepanos Orbelian, les philosophes Yesayi Nchetsi et Hovhan Vorotnetsi, l'architecte Momik et les peintres miniatures Toros Taronatsi et Avag.

Le monastère est un site intéressant à visiter en Arménie.