Tsakhkadzor

Tsakhkadzor est un lieu vraiment majestueux où la beauté et la diversité de la nature sont mises en valeur. La vue qui s’ouvre sur le lac magique de Sevan et le mont biblique d’Ararat en combinaison avec la beauté étonnante de la gorge est époustouflante et intemporelle.

Au 14e siècle, la cité était un hameau insignifiant. Ce n’est qu’en 1984 qu’il a été déclaré "ville". Aujourd’hui, beaucoup de sportifs s’entraînent ici. En plus, Tsakhkadzor est l’une des stations de vacances les plus célèbres du pays. Les plus importants terrains de sport, "la grande et petite clairière" occupent 65 ha, au sud-ouest de la ville, à une altitude de 2000 mètres au-dessus du niveau de la mer. La belle ville de Tsakhkadzor (littéralement: vallée des fleurs) se trouve à seulement 50 km d’Erevan, dans la région de Kotayk, à environ 40 minutes en voiture. Tsakhkadzor est situé sur les versants sud de la montagne Teghenis, à 2820 mètres d’altitude. Passez vos vacances d’hiver dans ce bel endroit! Arrêtez-vous pour admirer le merveilleux paysage entouré de montagnes et de forêts charmantes. La plupart des pistes de ski conviennent aux débutants, ainsi qu’aux professionnels. Le mois idéal pour visiter Tsakhkadzor est février quand il y a plus de neige et le climat est meilleur. Laissez-vous gâter dans des restaurants accueillants et dégustez une variété de plats traditionnels et nationaux. Pour bien passer vos loisirs, il existe de nombreuses possibilités telles que des piscines, saunas, billards, tennis de table, bowling, cinémas, discothèques, etc. Le temps à Tsakhkadzor est tempéré. Il neige beaucoup et parfois il fait froid, mais le temps n’est pas sévère. La saison de ski commence à la fin de novembre et dure jusqu’à mi-avril. Les étés sont doux et il y a une brise légère le soir. Tsakhkadzor n’a que 2000 habitants. C’est une ville dont les habitants sont francs, sereins et amicaux, toujours prêts à aider les gens qui en ont besoin. Une chose qu’on peut apprécier chez ces personnes, c’est leur culture développée pour les sports et activités d’hiver. Cette ville a toujours été un endroit populaire non seulement pour les athlètes mais aussi pour les scientifiques et hommes politiques célèbres. Dans ce lieu pittoresque se trouvent les belles églises pittoresques du complexe monastique de Ketcharis, construites entre les 11e et 13e siècles. Ketcharis appartient au petit groupe des complexes monastiques où les parties supérieures des chœurs des églises sont alignées. Le monastère de Ketcharis est l’un des exemples d’architecture médiévale bien conservés en Arménie. Tous ceux qui veulent se rendre en Arménie ont sûrement entendu parler des khatchkars(croix de pierres) arméniens. Le territoire du monastère de Ketcharis est riche en khatchkars avec des ornements et des symboles qu’on ne peut trouver sur aucun autre khatchkar. Le plus populaire est le tombeau-khatchkar de l’architecte Vetsik qui aurait construit l’église de Katoghike. Le musée des frères Orbeli est l’ancienne résidence de Ruben, Levon et Joseph Orbeli. Les frères Orbeli étaient des scientifiques arméniens exceptionnels. Ruben Orbeli a été l’un des spécialistes les plus connus et les plus importants dans le domaine de métrologie, son frère Levon était un psychologue et membre de l’Académie des sciences de l’URSS, Joseph Orbeli était le fondateur et le premier président de l’Académie des sciences. La maison des frères Orbeli est l’une des curiosités les plus visitées à Tshakhkadzor. A Tsakhkadzor, vous pouvez prendre le téléphérique quelle que soit la saison. Le téléphérique se compose de 4 plateformes, toutes équipées de télésièges autrichiens. La montée en téléphérique prendra 40 minutes pour atteindre le sommet du mont Teghenis. Tsakhkadzor est plus attrayant surtout en hiver en raison de la grande variété d’activités sportives. Ici, vous pouvez faire du ski, du snowboard, de la luge, de la motoneige. Les alpinistes courageux peuvent conquérir les plus hautes pentes de la montagne Teghenis et escalader toutes les forêts naturelles de cette ville merveilleuse. Certains préfèrent atteindre le sommet en téléphérique. Il est l’un des plus longs téléphériques en Arménie. En outre, un large éventail d’activités est proposé pour ceux qui préfèrent la tranquillité au printemps et en été telles que le volley-ball en plein air, le football, le basketball, la piscine olympique (même en hiver), l’alpinisme, la randonnée, l’équitation et le cyclisme.