Vernissage

Le Vernissage: le marché aux puces coloré où vous pourrez admirer des objets d'artisanat magnifiques et créatifs, connaître un peu la culture et les traditions arméniennes et simplement profiter d'une atmosphère agréable. Le marché commence de la rue Hanrapetutyan et se termine à la statue de Vardan Mamikonian. Le grand marché d’artisanat est ouvert les jours de week-end (de 9h00 jusqu’à 18h00). Vous y trouverez des tapis, des boiseries, des bijoux, des instruments de musique et bien plus encore. Le Vernissage a été fondé dans les années 1980 par des artistes arméniens qui ont exposé leurs œuvres sur la place à côté de l'Association des artistes arméniens (aujourd'hui la place Charles Aznavour). Des autres ont utilisé le parc voisin du conservatoire pour montrer leurs œuvres. Plus tard, le Vernissage s’est déplacé dans le parc de Martiros Saryan devant l'Opéra. Il est devenu le centre le plus important de l'exposition d'art de la ville attirant non seulement les artistes, mais également de nombreux autres marchands proposant divers articles à la vente. Les peintres sont restés dans le parc, les autres artisans d'art ont pris place dans le parc de la Place de la République, au milieu des rues Aram et Buzand. Devant l’entrée du Vernissage se dresse la statue de Vardan Mamikonyan, l'un des plus célèbres héros arméniens.

Après l’inauguration officielle, le marché ouvre ses portes seulement les jours de week-end. Ce marché est considéré comme l'un des endroits les plus célèbres d'Arménie, où vous pourrez sentir la culture arménienne. Vernissage dérive du mot français qui signifie exposition privée avant l’ouverture d’une exposition d’art. À l'origine, ce mot contenait le sens de l’exposition temporaire. Cependant, le Vernissage reste l’un des endroits les plus importants qui reflètent la vie culturelle arménienne. Les boutiques de souvenirs ne manquent pas à Erevan, mais si vous demandez à un résident d’où acheter des souvenirs arméniens, la première réponse sera "le Vernissage". Deux jours suffisent à peine pour tout voir. Le vernissage est un endroit idéal pour ''goûter'' l'Arménie. C'est une combinaison des traditions nationales et des goûts contemporains. Le vernissage a été récemment renouvelé. Près du Vernissage se trouve la place de la République, la place principale de l'Arménie. A l'époque soviétique, la place portait le nom de Lénine. Une statue de Lénine se dressait sur la place et des défilés militaires étaient organisés deux fois par an. Après l'indépendance de l'Arménie, la statue de Lénine a été enlevée et la place renommée. Deirdre Holding, écrivain spécialisé dans les voyages, a déclaré que la Place de la République était "certainement l'un des plus beaux endroits centraux existant dans le monde au 20e siècle". Le Vernissage est facilement accessible par les moyens de transport. La place de la République en arménien "Hanrapetutyan hraparak" est entourée de cinq grands bâtiments en tuf rose et jaune néoclassiques avec des motifs arméniens. Dans cette place se trouvent le ministère des Affaires étrangères, la Poste, le Musée national d'histoire, la Galerie nationale et l'Hôtel Armenia (aujourd'hui Marriott). Tous les bâtiments ont été construits sur le modèle du palais gouvernemental avec sa grande tour blanche et, en tant qu’ensemble architectural, donnent l’impression d’une grande unité stylistique. Le plus grand bâtiment est le musée d'histoire. Dans le même bâtiment se trouve également la Galerie nationale où des chefs-d'œuvre des peintres arméniens et étrangers sont exposés. C’est l’un des sites les plus visités par les voyageurs où il y a une large possibilité de prendre connaissance de la culture arménienne. Le musée a été construit en 1919. Il comprend également de nombreux outils antiques et d’autres objets. Le Vernissage est un lieu de prédilection pour les Arméniens ainsi que pour les étrangers visitant l’Arménie.