Kapan

Kapan est la capitale de la région sud de Syunik de l’Arménie. La région est incroyablement montagneuse. La beauté de la nature et la riche histoire font de Syunik un véritable site touristique. L’héritage culturel et la beauté naturelle de la région attirent de nombreux touristes locaux et étrangers, surtout en été.

Le nom Kapan vient de l’ancien mot arménien "ghapan", signifiant gorge et fait référence à une ville fortifiée qui appartenait à l’Arménie antique.

La région de Kapan d’aujourd’hui a été mentionnée pour la première fois au 5e siècle comme une petite habitation sous la propriété de la dynastie des Syuni. A la fin du 10e siècle, le souverain de Syunik, le prince Smbat 2 s’installe dans la ville de Kapan, fonde le royaume de Syunik et se déclare un roi. Plus tard, le royaume passe sous la domination iranienne et russe.

Dans cette ville il y a une atmosphère socialiste. Beaucoup de bâtiments ont été détruits depuis que le taux économique a baissé après l’âge d’or de l’époque soviétique. Pourtant, c’est une bonne opportunité de voir les logements socialistes typiques au Caucase que vous ne pouvez pas voir d’autre part car des bâtiments semblables se trouvent en banlieue.

La ville moderne de Kapan est une ville verte et compacte avec des bâtiments bas. Toute la ville peut être observée depuis le sommet de la montagne Khustup. On la qualifie souvent comme une ville minière, fondée dans les années 1930 sur la base des mines de cuivre et de plusieurs villages. L’exploitation du cuivre reste le secteur principal de la ville. La ville a pris une grande importance au 19e siècle en raison des gisements de métal dans la région.

Kapan est une ville de montagne et de nature. La ville est entourée de montagnes escarpées sur lesquelles de nombreuses maisons ont été construites. Le paysage de la ville se caractérise par la montagne Khustup à une altitude de 3214 mètres. Vous pouvez explorer les reliques du célèbre héros révolutionnaire et combattant arménien Garegin Njdeh sur cette montagne. Les rivières de Voghji et Geghanush traversent la ville.

La partie historique de Kapan se trouve à environ 10 km à l’ouest de la ville actuelle. Cette localité historique et ses environs abritent beaucoup de monuments de l’architecture arménienne comme la forteresse de Baghaberd du 4e siècle (connu aussi comme Burh de Davit Bek), le monastère de Tatev du 9e siècle, le pont médiéval de Kapan qui date de l’année 871, le monastère de Vahanavank du 11e siècle et la forteresse de Halidzor du 17e siècle.

A 5 km à l’ouest de Kapan se trouve la forteresse de Halidzor, l’un des sites historiques célèbres de la région. Même aujourd’hui, la forteresse est bien conservée avec son église fortifiée.

Le monastère de Vahanavank datant du 10e siècle se trouve sur le versant de Tigranasar, à quelques kilomètres au sud-ouest de Kapan.

La ville est connue également pour ses statues des personnalités arméniennes comme les statues équestres de Davit Bek et de Garegin Njdeh, érigées en 1983.

Le téléphérique "Les ailes de Tatev" reliant le village de Halidzor au monastère de Tatev se trouve à 24 km au nord de Kapan. Le téléphérique de Tatev est le plus long téléphérique direct du monde.

Si vous êtes amateur de nature exceptionnelle et voulez découvrir des trésors historiques, la région de Syunik est un lieu idéal. Cette région et sa capitale sont célèbres aussi pour leur cuisine délicieuse et leur hospitalité. Dans la ville de Kapan il y a plusieurs hôtels et maisons d’hôtes qui sont très agréables et confortables.