Yeghevnut Hotel ***

L’hôtel Yeghevnut est situé en bordure d’une forêt de sapins.

L'ambiance conviviale et le service de qualité rendent le séjour des visiteurs très agréable. L’hôtel possède 34 chambres confortables avec un ameublement moderne. Toutes les chambres disposent d’un accès Internet gratuit, d’une télévision à écran plat et d’une salle de bains privée. Le restaurant de l’hôtel propose des plats traditionnels de la cuisine arménienne.

L’hôtel propose une large gamme de services qui permet de rendre votre séjour plus confortable: service de chambre, de taxi, blanchisserie et repassage, réservation du billet de téléphérique de Tatev, guide touristique, etc. La réception travaille 24 heures sur 24. Dans toutes les chambres vous avez un accès gratuit à Internet. Les hôtes peuvent utiliser des ordinateurs, imprimantes et d’autres équipements. L’hôtel dispose également de son propre parking qui est gratuit. Le petit déjeuner est inclus dans le prix.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Le personnel de l’hôtel est très aimable et les touristes en sont toujours satisfaits.

L’hôtel se trouve dans la ville de Goris. Goris est une ville dans la région arménienne de Syunik, à environ 250 km de la capitale, Erevan et à 70 km de la capitale régionale, Kapan.

Parmi les sites à visiter sont les maisons de ville restaurées ainsi que le musée du poète arménien Aksel Bakounts. Une belle vue s’ouvre sur l’ensemble de la vallée et les cheminées de fées depuis la colline de la ville appelée Lasti Khut. D’autres destinations aux environs de la ville sont l’ancien monastère de Tatev et les grottes rocheuses de Khndzoresk.

Tatev est un monastère apostolique arménien fondé en 895 dans la région de Syunik, au sud de l'Arménie. C'est l'un des monuments architecturaux les plus importants du pays et une destination populaire pour les touristes. C'est ici que se trouve le plus long téléphérique direct du monde. Il est relié au village de Halidzor par la gorge de Vorotan.

Goris est un carrefour régional. Actuellement, c’est le seul lien entre l’Arménie et l’Iran.

A proximité se trouve Khndzoresk. C’est un village et une communauté rurale à l’est de Goris. Les nombreuses grottes et formations rocheuses ont été habitées jusqu’au milieu du 20e siècle. C’est un endroit intéressant pour les étrangers. Outre les ruines des bâtiments du 19e siècle, vous pouvez visiter également l’église Hripsimé, une basilique a 3 nefs du 17e siècle, une église à une nef ainsi que les ruines d’un ermitage. La nature, les rochers et l’air frais de cette région sont tout simplement époustouflants et merveilleux.

Non loin d’ici, se trouvent aussi l’église Sainte Hripsimé de Dzagadzor, Vorotnavank, la cascade de Shaki, etc.

L'église St. Hripsimé de Dzagadzor (Verishen) a été construite au début du 4e siècle sur le site du temple païen d'Astkh. Les ruines du temple païen sont encore visibles près de l’église et sur ses fondations. La découverte des trous creusés sous différents angles et d’un outil télescopique rare permettent de croire qu’un ancien observatoire existait sur le territoire du temple païen.

Le complexe médiéval de Vorotnavank est situé à deux kilomètres au sud du village de Vaghadin sur les rives du fleuve Vorotan. Selon l'historien S. Orbelyan, l'église de Saint Grégoire (aujourd'hui en ruines) a été fondée par Grégoire l’Illuminateur et reconstruite par son père ermite, Stepanos. Au début du Moyen Age, l'église était célèbre pour sa force magique à guérir les morsures de serpent et est devenue plus tard un sanctuaire populaire.

La cascade de Shaki est située dans la gorge de Vorotan, dans l'affluent de la rivière Vorotan. La légende raconte qu'un conquérant serait tombé amoureux de la beauté enchanteresse de Shaki et l’a fait emmener auprès de lui. Comme la belle femme ne l'aimait pas, elle s'est jetée d'un haut rocher. En tombant, la longue robe de la femme s’est ouverte et s’est transformée en chute d'eau, appelée plus tard Shaki.